Photographie: test du Tamron SP 24-70mm F/2.8 DI

Bonsoir.

J’ai acquis il y a quelques temps un Canon 6D dont la sensibilité aux faibles lumières est bien plus grande que ne l’était le premier 5D.

Sur ce 6D j’avais monté, en objectif des focales fixes M42 car le prix des zoom était un peu frais. Je réglais l’appareil en AV, et je réglais la mise au point et l’ouverture en manuel. Comme objectif M42 je disposais d’un flektogon 20mm f2/8 (mais peu utilisable car le miroir de relevage heurte la lentille arrière de cet objectif sur le 6D), d’un flektogon 35mm F/2.4 de bonne facture, de plusieurs Helios 44 ( 58mm f/2 ) russes pas mal non plus.

Ayant constaté qu’il était rarissime que j’utilise les très grandes ouvertures, je me suis lâché pour l’acquisition de ce tamron 24-70mm f/2,8 Di stabilisé.

Lors d’essais comparatifs avec ces focales fixes le rendu paraît meilleur meme aux ouvertures les plus favorables aux vieux objectifs. Ici des exemples à même ouverture (5,6) et avec le même traitement GIMP en Raw. Images clicable (clic droit voir l’image) pour taille full HD, la taille réelle étant disponible sur demande….

A 35 mm au flektogon:

A 35mm Tamron:

A 58mm helios 44:

A 58mm Tamron:

J’ai essayé en concert avec un éclairage difficile, à f/2.8 et 3200 isos. A postériori, j’aurais pu me placer à 1600 isos et f/3.5 (vitesse de 1/160):

Maintenant j’ai tendance à délaisser mes focales fixes. Je pourrais revendre certaines (les fleks côtent entre 100 et 200€ sur la baie!)

En intérieur dans une église…

 

Une réflexion au sujet de « Photographie: test du Tamron SP 24-70mm F/2.8 DI »

  1. bonsoir,
    j’espère que ça va bien.
    juste un question à propos des 4 premières photos :
    ont elles été toutes prises au même moment ?
    j’ai remarqué qquechose de bizarre : les 2 prises avec les objectifs Tamron, sont plus lumineuses : et elles transcrivent des détails tels que les ombres des arbres sur la toiture en 1er/2e plan suivant la focale.
    Pas les 2 autres, où la toiture est « uniforme » : on dirait le passage d’un nuage qui « efface » l’ombre portée….. j’ai bon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *