Guerre au Mali: Partie pour durer…et être coûteuse.

Bonjour,

Notre nouveau président est allé visiter nos militaires au Mali. Or, cette guerre est probablement déjà perdue, nous ne faisons que prolonger l’agonie des autorités maliennes en place.

Le Mali est une démocratie selon les critères occidentaux mais face à l’attaque de quelques milliers d’hommes en armes en 2012, le pays s’est effondré comme un sac vide. Les autorités politiques de l’époque on dû faire appel au Tchad et à la France pour éviter la prise de Bamako. Or, si on ne se pose pas la question des rapports de force militaires et démographiques, on ne peut qu’approuver l’intervention française.

Question simple, le Mali, pays jeune est peuplé d’environ 16 millions d’habitants. Combien d’hommes pouvaient être levés contre l' »invasion djihadiste ». Pourquoi une levée en masse, ou une conscription, n’a-t-elle pas été mise en place? Se poser ces questions est quasiment y répondre….la population est-elle sûre? (dans ce cas pourquoi intervenir?) Le pouvoir en place est-il soutenu (sinon pourquoi ne l’est-il pas?)… bref, des questions gênantes qui sont éternellement repoussées. Faute de réponse, la guerre risque de durer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *